Faisant écho aux œuvres de Paul Klee, Mark Rothko, Cy Twombly, Nicolas de Staël voire même Lukas Kandl, les tableaux tant abstraits que figuratifs de l’artiste Chantal Spender oscillent entre l’aléatoire et le construit avec une pléthore d’écritures plastiques et de contrastes de couleurs pour  traduire « les traces émotionnelles » de sa mémoire.

 Les promesses de l'aube

 

Les promesses de l'aube [HST - 100 x 100 cm - 2017] 

 

 

Site mis à jour en avril 2018